Pyramides de Gizeh ©Jasonbennee (Dreamstime Stock Photos & Stock Free Images)
Edfou _ au-dessus de l'entrée du pylone ©Marie-Helene Cingal
Saqqara_vestiges de tombeaux au sud de l enceinte de la pyramide de Djoser ©Marie-Helene Cingal
Le Louvre_Ensemble fausse porte de Mery ©Baldemoire
Temple de Karnak_mur ©Dshamster (Dreamstime Stock Photos & Stock Free Images)
Temple de Karnak_statue ©Rossillicon (Dreamstime Stock Photos & Stock Free Images)
   
   

Références  

   

Boîte à outils  

   

La naissance de l'égyptologie

  • L'Egypte ancienne : un intérêt de longue date


    La curiosité et les voyages ont beaucoup influencé les grandes décisions quant à la découverte de l'Égypte ancienne.

    Les missions menées par les consuls et diplomates ont contribué à alimenter les "cabinets de curiosités" de trouvailles diverses et variées. Mais pas seulement au niveau privé et restreint de la diffusion des découvertes sur le continent.

     

  • L'expédition d'Egypte : causes et conséquences

    Bonaparte devant le Sphinx (Tableau de Jean-Léon Gérôme. Hearst Castle, San Simeon, USA)Lorsque le général Bonaparte quitte Toulon en mai 1798, il associe à la bataille l'"Expédition d'Égypte", qui englobe les forces navales et militaires, soit 38000 soldats et 16000 marins. Mais également 167 savants et scientifiques, voilà toute l'originalité de cette mission d'envergure !
    Le général a souhaité leur présence pour coordonner ses moyens d'action et être plus efficace sur les lieux.
    La plupart viennent de l'Ecole Polytechnique nouvellement créée ; ils ont presque tous 25 ans... l'avenir devant eux et un énorme travail à accomplir...

   

Le développement de l'égyptologie

   

L'égyptologie : une science jeune et moderne

  • Vers la souplesse et la collaboration

    Les temps ont changé depuis la création du Service des Antiquités de l'Égypte ; à la fin du XIXe siècle, la France et la Grande-Bretagne - les deux meilleures ennemies - vivent l'expérience du Contrôle anglo-français, l'Égypte se révolte, Lord Cromer gouverne le pays et Gaston Maspero est à la tête du grand musée égyptien. Ce dernier adopte la position d'un diplomate dont l'attitude est plus flexible que celle de son prédécesseur... En voici les raisons.

  • Les lois : une nécessité

    L'édification des lois sur le territoire offre une progression en cette fin de XIXe siècle.Mais si l'égyptologie à cette époque dépend de la politique pour être efficace, elle est également freinée par celle-ci.

  • Dans l'esprit du XXe siècle

    L'histoire de l'Égypte au XIXe siècle est riche et complexe. Il en va de même pour l'égyptologie, profondément liée à l'évolution de l'histoire politique du pays.Dès 1950, l'égyptologie se développe grâce à un Français dont le but est de protéger les monuments sur leur terre d'origine. Puis de nouvelles méthodes de fouille sont pratiquées par un Anglais dont le respect pour les "petits" objets apporte une valeur authentique à l'archéologie égyptienne. La lutte contre la destruction ne doit laisser aucun répit aux égyptologues : vers la fin du siècle, ils doivent agir vite, et si possible, ensemble. Tandis que le mot d'ordre était le contrôle, la diplomatie devient la règle.

   
© ALLROUNDER